Une équipe de chercheurs canadiens de l’Université de Laval étudie l’impact de la douleur sur la capacité d’apprentissage d’une tâche motrice.

Les premiers résultats tendent à prouver que la douleur nuit à l’intégration de nouvelle tâches.

Hypothèse  : La douleur pourrait « rendre le système nerveux moins apte à encoder » ce qui a été appris.

Pour lire l’article, cliquer sur “La douleur nuit-elle à l’apprentissage des tâches?”

 

 

étude douleur Laval2