Ruthy Alon fut l’une des premières praticiennes formées par Moshé Feldenkrais. Elle a pratiqué et travaillé à ses côtés pendant une vingtaine d’années. Elle transmet sa méthode depuis plus de 40 ans. Elle a mis au point le programme Bones for Life / Des Os pour la Vie, dérivé de la Méthode Feldenkrais et destiné, entre autres, à renforcer le squelette.

 

Ruthy Alon les sauts

Voici quatre vidéos tournées en 1993, dans lesquelles Ruthy Alon fait une démonstration saisissante de ce que fluidité et économie du geste veulent dire. Improvisant une chorégraphie au sol, autour et à partir d’enchaînements de mouvements Feldenkrais, elle donne à voir les principes fondamentaux de cette méthode.

Les images sont soulignées par sa voix off ; j’ai retranscrit et traduit ci-dessous, quelques extraits de son commentaire :

Mouvement Nature Meant, 1ère Partie, 6’54 :

« Le Mouvement, l’essence même de la vie, ce que c’est qu’être vivant… votre façon personnelle et unique de bouger reflète non seulement votre degré de bien-être mais votre personnalité toute entière et la manière dont vous vous voyez prendre votre place dans le monde… »

« … Un mouvement naturel peut s’exprimer grâce à une coordination harmonieuse que l’on sent sûre et gracieuse. On ne le trouve pas dans la frustration de la compétition ou dans la tyrannie à l’égard de soi-même… Dans la Méthode Feldenkrais de Conscience par le Mouvement, vous réapprenez votre façon authentique de bouger, vous faites confiance à votre sensibilité propre … vous êtes à l’écoute de ce qui se passe à l’intérieur de vous tandis que vous bougez ; vous observez les changements les plus subtils et leurs grands effets ; vous développez votre capacité à discerner ce qui marche le mieux pour vous… vous utilisez vos sens pour découvrir les connexions et les interrelations qui se jouent dans toute votre personne. Vous explorez des schémas insolites et défiez votre système nerveux pour qu’il remette à jour ses habitudes… Inspiré par la curiosité, vous déchiffrez votre corps, le jeu le plus sophistiqué de tous, et vous apprenez à être le maître de votre mouvement. »

 


Dans cette première vidéo, Ruthy Alon  fait la démonstration  de mouvements spiralés qui permettent de se mouvoir de manière à la fois dynamique et économique.
Très souvent, nous ne faisons qu’amorcer, dans nos gestes quotidiens, ces mouvements naturels de spirale, mais nous n’allons pas jusqu’au bout, nous ne les assumons pas entièrement, si bien que nous n’en tirons aucun bénéfice.

Exemple choisi : Comment passer de la position allongée au sol à la position assise ? « Comment levez-vous votre poids du sol ? Comment vous accommodez-vous de la gravité d’une manière à la fois confortable et efficace ?  Cherchez la trajectoire qui réclame le moins d’effort, en suivant la sagesse de la spirale…»

Mouvement Nature Meant, 2ème Partie, 8’05 :

Ruthy Alon s’intéresse à l’équilibration entre le tonus du dos et celui de l’avant du corps, d’abord en remettant en cause la façon traditionnelle (et obsessionnelle) d’envisager le travail des abdominaux, puis en proposant diverses variations sur le thème de l’extension du dos :

« Cet innocent mouvement de rapprocher votre tête de vos genoux vous donne l’opportunité de découvrir la répartition du travail entre le dos et l’abdomen. Quand vous avez abandonné l’idée de faire de l’épate et de vous efforcer de toucher vos genoux avec votre tête, quand vous ne considérez pas le mouvement comme un exercice que l’on doit faire mécaniquement autant de fois que possible, alors la clef de la fonction* vous est révélée. Vous écoutez la relation entre le dos et le sol. Comment est-elle affectée par votre respiration ? Vous utilisez les mains pour exercer votre dos à bouger sans amener votre abdomen dans une tension excessive. Lentement, petit à petit, vous rapprochez et éloignez tête et genoux sans jamais sacrifier votre confort… quand le ventre reste tranquille, le dos travaille sans résistance, la colonne est libre de faire ce qu’elle a à faire… vous pouvez expérimenter de lever votre tête vers les genoux comme un mouvement naturel d’enroulement protégeant votre ventre vulnérable, le cachant intimement tandis que votre dos fort et fiable est exposé au monde… »

«… Vous pouvez explorer un autre jour l’extension de votre dos… qu’est-ce qui vous reste de cette flexibilité, de cette possibilité d’arquer le dos vers l’arrière, dans un mouvement tout en douceur, sans à-coup, et sans que votre respiration soit interrompue ?… votre dos s’incurve non dans la contraction, mais plutôt en libérant sa vraie longueur. Vous êtes guidés pour expérimenter différentes combinaisons. Vous commencez par coordonner vos deux mains, et  vos deux jambes, et votre tête. Vous expérimentez la totalité de vous-même exprimée dans ce mouvement rythmique et pulsatile qui est commun à toute cellule vivante, à toute vie organique. Après avoir essayé un mouvement quelques fois, vous faites une pause, étant loyal en cela aux rythmes de la nature, au flux de l’action et au reflux du repos… »

La Méthode Feldenkrais se réfère toujours au “pourquoi” des mouvements, à leur raison d’être. Le geste est décomposé, trituré, questionné, mais toujours en envisageant la fonction à laquelle, à terme, il va permettre de s’exprimer : se déplacer,  attraper un objet, porter un aliment à sa bouche, regarder derrière soi, passer d’une position à une autre etc…

 

Mouvement Nature Meant, 3ème Partie, 6’50 et 4ème partie 4’28 :

« …Se plaindre du mal de dos est une chose courante dans notre culture. Au lieu de blâmer votre dos, votre structure ou votre alignement, vous pouvez explorer comment votre dos bouge, comment il opère réellement. Vous pouvez découvrir vos schémas dynamiques… Au lieu de vous en tenir à une idée préconçue de ce que doit être la structure statique de votre dos, posez-vous la question : comment est-ce que ce dos fonctionne ?… Essayer de diriger une structure corrigée revient à être coincé dans un combat sans fin. La structure est la conséquence finale des schémas par lesquels un organisme est utilisé…»

« …Votre intention est de développer un dos qui n’est pas figé dans une forme ou une organisation particulières, un dos qui sait bouger aussi confortablement quand il s’incurve que quand il s’arrondit, un dos qui sait passer d’une position à l’autre, un dos qui est bien accordé et qui est prêt à s’adapter avec grâce aux exigences de la vie… Développez votre potentiel de mouvements et rapprochez vous de ce que la nature vous destine à être. Ce raffinement des réponses précises au changement est votre guide pour vous libérer des problèmes et des douleurs… »

Dans la 3ème et la 4ème parties, Ruthy Alon montre des mouvements de la méthode Feldenkrais qui permettent au pratiquant de revisiter des schémas fonctionnels archaïques : ramper, marcher à 4 pattes, nager etc… En se réappropriant ces étapes de l’évolution de l’espèce humaine, qui sont aussi des étapes du développement moteur de l’enfant, on se « remémore des interactions et des configurations oubliées » ; on réactive des possibilités oubliées mais déjà en mémoire : « … votre organisme tout entier est comme régénéré quand vous lui donnez l’opportunité d’expérimenter ce qu’il a perdu quand il a commencé à se déplacer sur deux jambes »

 

 

Pour conclure, encore quelques mots de Ruthy Alon, aujourd’hui magnifique octogénaire qui parcourt le monde pour former des praticiens à la Méthode Feldenkrais et au programme Bones for Life :
« … Vos possibilités de mouvements s’accroissant, votre enthousiasme pour la vie s’épanouit lui aussi….”
“… La Conscience par le Mouvement est comme un espace vers lequel vous pouvez revenir,  vous autoriser à penser que la vie peut être facile, accepter que la facilité est une bonne chose et sentir que la justesse est agréable.”