Dans cet exposé (21 mn), à la fois documenté, clair et émouvant, la psychologue sociale Amy Cuddy, professeur à la Harvard Business School, revient sur les recherches récentes effectuées dans le domaine de la communication non verbale.

Nous sommes tous conscients que nos comportements non verbaux donnent à voir une certaine image de nous-mêmes et ont un impact sur le regard que les autres portent sur nous.

Mais Amy Cuddy et sa collègue Dana Carney, de Berkeley, se sont demandées s’il était possible de prouver scientifiquement que notre attitude corporelle et notre gestuelle avaient également une influence sur ce que nous ressentons et pensons de nous-mêmes ; et qu’en modifiant notre langage corporel, nous pouvons modifier notre état intérieur.

S’il est possible, comme le prouve Amy Cuddy, de faire varier notre taux de testostérone, hormone liée au sentiment de domination, et notre taux de cortisol, hormone du stress, rien qu’en adoptant artificiellement une attitude d’expansion et de stabilité, quelles merveilleuses perspectives pour un travail de fond, améliorant durablement la posture, l’ancrage, l’usage du corps et la conscience corporelle…