Le projet M’Ton Dos a été lancé en 2008 par l’association Grandir en France, le SNMKR (Syndicat National des Masseurs Kinésithérapeutes Rééducateurs), et la FCPE (Fédération des Conseils de Parents d’Elèves) afin que soit mis en place à l’échelon national un programme de prévention des maux de dos dès l’école primaire, préconisant, entre autres, un réaménagement ergonomique du mobilier scolaire et le développement de l’éducation proprioceptive des enfants.

Dans un article du numéro 13 de Kiné Point Presse de juin 2008, Frédéric Srour, Administrateur National du SNMKR et rapporteur du projet M’Ton Dos, et Daniel Ribaud-Chevrey, Masseur-Kinésithérapeute, Président de Grandir en France, expliquent comment l’idée que nous nous faisons d’une position assise idéale doit être remise en question, avant tout en considérant la position assise non pas comme une posture statique mais comme « une succession de postures dynamiques » :
Une succession de postures dynamiques « se réalise autour de la position d’équilibre, en réduisant les contraintes de la pesanteur », tandis que considérer l’assise comme une posture statique « occasionne systématiquement une perte de vigilance musculaire et la perturbation du schéma corporel de la position érigée. »

 

4991610_Une-affiche-de-prevention-M-ton-dos

Pour lire l’article « Position assise : posture statique ou dynamique ? »

de Frédéric Srour et Daniel Ribaud-Chevrey :

Page 1 : cliquez ici

Page 2 : cliquez ici

Page 3 : cliquez ici

 

Avec l’aimable autorisation de Frédéric Srour.

Pour en savoir plus sur le projet M’Ton Dos : Campagne M-Ton Dos

 

Nos remerciements à Marie-Claire Reigner.