Article de Didier Delignières, professeur et doyen de l’UFR STAPS à l’Université de Montpellier, Président de la Conférence des Directeurs d’UFR STAPS. dans lequel il met en garde contre les dérives de certaines conceptions de l’éducation physique visant à développer les ressources individuelles de l’élève sans s’inscrire dans une approche globale de la personne…

“… l’élève n’est pas une collection de « ressources », qu’il conviendrait de développer de manière systématique. L’élève est une entité globale, confrontée à la complexité des pratiques sociales. Alors en effet les élèves doivent progresser. Ils doivent maîtriser des situations sportives complexes. Mais cette obnubilation du développement scientifique des ressources, complet et équilibré, il est sage d’éviter d’en faire une finalité prioritaire.”

A lire sur son site, didierdelignieresblog.wordpress.com :